Le créole réunionnais

Des mots de créole réunionnais...

Akoz : parce que

Allons : on y va

Allons bouger : on s'en va

Larak : désigne le rhum

Bat karé : se promener

Bobre : instrument de musique utilisé à La Réunion dans le maloya. C'est un arc musical, cousin du berimbau brésilien. 

Bonbon : gâteau salé ou sucrerie (bonbon piment, bonbon de miel)

Bordmer : plage

Boug : homme

Cafrine ou Kafrine : généralement utilisé pour désigner un fille réunionnaise noire ou métisse. Dans sa deuxième acception, ce terme sert également à désigner affectueusement la femme qu'on aime. Les acception sont très couramment usitées.

Cari : préparation épicée en sauce rappelant le ragoût servant de base pour un plat de viande, de poisson ou de légumes.

Kalou : mortier

Kansa ? : quand ?

Kayamb : instrument de musique fait de roseaux et rempli de graines de job

Kisa ? : qui ?

Koman i lé ? : comment ça va ?

Kosasa ? : qu'est-ce que c'est ?

Kwélafé ? : qu'est-ce qui se passe ? ou quoi de neuf ?

Gramoune : personne âgée

Grègue : cafetière en fer blanc pour café coulé

Lé bon : d'accord

Léla : ça va

Lé mol : ça ne va pas

Loto : voiture

Malbar : Indien tamoul

Marmaille : terme affectueux pour désigner les enfants ou les amis avec qui l'on se trouve 

Mi aime a ou : Je t'aime

Moucater : se moquer

Nénéne : nounou qui s'occupe des enfants et de la maison

Ousa ? : où ?

Pilon : mortier pour piler les épices

Poukoué ? : Pourquoi ?

Lambrequin : frise des cases créoles

Rougail : sauce qui accompagne les plats créoles

Roulèr : gros tambour sur lequel le musicien frappe des deux mains. Il s'assoit à califourchon dessus pour pouvoir modifier le son à l'aide d'un pied.

Sa mèm mèm : c'est ça

Santé vié moun : on fait aller

Souplé : s'il vous plait

Soulyé : chaussure

Tantine : petite amie

Touris : touriste

Yab : habitant des hauts à la peau blanche

Zenfant : enfant

Ziskakan ? : jusqu'à quand ?

Zoreille : terme gentiment moqueur désignant un métropolitain vivant à La Réunion ou de passage dans l'île

... et des proverbes

La lang na pwin le zo : la langue n'a pas d'os (La parole a peu de valeur).

Goni vid i tyen pa debout : un sac vide ne peut rester debout (L'estomac vide, on ne tient pas longtemps).

Fé pa la bou avan la pli : on ne fait pas la boue avant la pluie (Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs).

Kan i koz ek boukané, sosis res pandiyé : quand on s'adresse au boucané, la saucisse reste sur le crochet (Quand on parle à Jacques, Paul n'intervient pas).

Bondié i puni pa le roche : Dieu ne punit pas les pierres (Un malheur n'arrive qu'à ceux qui le méritent).

Dann oui na pwin batay : dans oui, il n'y a pas de bataille (Il est facile de dire oui pour éviter la discussion).

Gro poison i bèk si le tar : le gros poisson mord sur le tard (Tout vient à qui sait attendre).

I geyn le pus a fors frékant le sien : à force de fréquenter les chiens, on attrape des puces (Les mauvaises fréquentations mènent à la perte).

An atendan, kabri i manz salad : en attendant, la chèvre mange la salade (Sans solution, un problème perdure).

La pasians i géri la gal : la patience guérit la gale. (Avec de la patience, on peut tout guérir).

Na in zour i apèl demin : demain arrive. (La roue tourne).

Fourmi i mars sous la tèr, domoun i koné : les fourmis marchent sous le sol, tout le monde est au courant (Quand on fait quelque chose en cachette, ça finit par se savoir).

Zanfan i plèr pa i gyen pa tété : l'enfant qui ne pleure pas n'aura pas son lait (Il faut oser demander ce que l'on veut).

Ou donn in pié, i pran le karo : on donne un plant, on vous prend le champ entier (On donne un doigt, il prend le bras).

Ti ash i koup gro bwa : une petite hache peut couper une grosse bûche (A force de patience, on peut arriver à tout).