Alice Ferrière, la mezzo-soprano réunionnaise sort son premier album avec le label Paraty

26/01/2020

Ce premier album intitulé "Nuit exquise" matérialise le bouquet d'émotions et de talent que la cantatrice réunionnaise offre aux passionnés de chant lyrique.

Nuit exquise réunit de grands compositeurs tels Berlioz, Schumann, Debussy, Strauss, pour un thème aussi fascinant que la nuit. Alice Ferrière a choisi de nous faire vibrer avec sa voix souple de mezzo-soprano posée sur des notes de piano. Cet album de piano-voix mêle lieder allemands et mélodies françaises. La voix de velours de la cantatrice soutenue par le toucher presque suggestif de son complice, le pianiste allemand Sascha El Mouissi, nous entraîne au travers de rêveries de nuits presque mystiques. En avril 2016, ce duo magique avait conquis les élèves du  collège Cambuston à La Réunion lors d'un récital donné dans le cadre du projet pédagogique Alice au pays de Sissi. A Noël 2018, Alice Ferrière interprète Ave Maria dans l'église de Saint-André, accompagnée au piano par le talentueux pianiste réunionnais Emmanuel Kiswa, devant un public subjugué.

Récital "O Portes de l'Orient, Salle Colonne, Paris.
Récital "O Portes de l'Orient, Salle Colonne, Paris.

Vous l'aurez compris, Alice Ferrière est très attachée à son île natale, La Réunion. Native de Saint-André, c'est à l'âge de sept ans que la jeune élève clarinettiste du conservatoire de musique et de danse de Saint-Benoît s'ouvre à la musique. Devenue étudiante, elle rejoint l'Hexagone pour préparer une maîtrise en histoire contemporaine et en lettres à La Sorbonne. Diplôme en poche, la jeune femme se découvre une autre passion, le chant lyrique. "J'avais un peu de temps et je sentais que la musique me manquait." avoue-t-elle. Elle entre au conservatoire de Boulogne-Billancourt et y fait ses premiers pas sur scène dans une opérette d'Offenbach.

En 2004, Alice Ferrière participe à une master class de chant lyrique à Vienne, et tombe amoureuse de la ville : "Vienne, c'est la ville de la musique classique". C'est le cadre idéal pour parfaire sa formation vocale. Elle tente le concours d'entrée à la prestigieuse Université de musique et d'art dramatique de Vienne où le master d'opéra est très prisé. Seulement une quinzaine de places pour près de 300 candidats. Sa passion et son sérieux sont tels qu'elle décroche un master avec les félicitations du jury en 2012. Par la suite, elle se distingue à plusieurs concours internationaux tels que Das Lied à Berlin, ou Vokal Genial, à Munich. Et en 2016, c'est l'Académie de musique française de Michel Plasson qui la récompense.

Sa carrière professionnelle est lancée. Elle se produit sous la direction des chefs tels que Paul Daniel, Michael Schønwandt, Wolfgang Schmid, Hugo Reyne, Daniel Montané, Vito Cristofaro, dans les grandes salles autrichiennes et allemandes comme le Musikverein, le Konzerthaus, le Gesellschaft für Musiktheater, le LEO Theater. En France, elle brille à l'opéra de Bordeaux, de

Limoges, de Toulon, de Montpellier. Elle participe également à des festivals tels que La Grange aux Pianos, Laval Opera Festival, Saison, Jeunes Talents de la Salle Colonne, là-même où elle enregistrera son album.

De récital en récital, au prix d'un travail acharné et à force de cultiver son talent, la jeune cantatrice s'est fait une place dans le monde de la musique classique. A tel point qu'elle s'est lancée en 2017 dans la préparation d'un programme en qu'elle a travaillé en piano-voix pour un album disponible depuis ce 24 janvier 2020, pour le bonheur des aficionados de chant lyrique. "J'ai toujours aimé le travail, sérieux et acharné, l'exploration. Le chant lyrique m'a permis d'aller creuser l'histoire, la littérature, les langues, autant d'éléments qui préparent le chemin vers la transmission des émotions au public", déclare-t-elle à un journal réunionnais.

Récital "Quand la nuit n'est pas étoilé" à La Réunion, © Jean-Yves Sambimanan
Récital "Quand la nuit n'est pas étoilé" à La Réunion, © Jean-Yves Sambimanan

A La Réunion, le chant lyrique n'a pas pignon sur rue. "J'ai découvert le chant sur le tard, alors j'ai pris le temps qu'il fallait pour réaliser cet album, qui est un passage obligé, en France, pour développer sa carrière." confie Alice Ferrière. Son album est édité chez Paraty, un label qui produit les nouveaux talents de la musique classique. La cantatrice de 39 ans s'est offert une meilleure visibilité à travers un site internet minutieusement looké et une présence sur les réseaux sociaux. Alice Ferrière est prête pour un nouveau tournant de sa carrière.

Récital "Clara notre étoile" en duo avec Sascha El Mouissi. © Julie Fayant
Récital "Clara notre étoile" en duo avec Sascha El Mouissi. © Julie Fayant

Pour promouvoir la musique classique et le chant lyrique à La Réunion, notamment auprès des enfants, cette artiste engagée a co-fondé l'association Trajectoires. "Je viens avec une discipline qui leur paraît éloignée et pourtant ils montrent, à chaque fois, leur capacité à prendre ce qu'on leur donne, à s'enthousiasmer." Elle espère ainsi faire découvrir aux Réunionnais cet art si peu accessible en Outremer mais qui peut les toucher aussi passionnément qu'elle l'a été.

Dans le courant 2020, la jeune cantatrice réunionnaise retournera partager sa passion avec ses compatriotes. Mais dans un calendrier plus proche, elle interprétera le rôle de Gertrude dans "Roméo et Juliette", opéra de Charles Gounod, au Summun de Grenoble, sous la direction de Patrick Souillot, du 27 au 31 mars 2020