Le curcuma : l'or de la plaine des Grègues

15/05/2019

Patience, c'est le mot-clé lorsqu'on est producteur de curcuma du pays. A Saint-Joseph, c'est par tradition que l'on fait ce métier, un métier qui n'est cependant pas une sinécure pour ceux qui le découvrent, il n'est pas possible de mécaniser, tout doit encore se faire manuellement, de la plantation à la récolte. Et lorsque l'or de la Plaine des Grègues est enfin récolté, les étapes sont longues avant de le retrouver tout brillant dans son bocal.

Une  assiette de curcuma fraîchement moulu
Une assiette de curcuma fraîchement moulu

Une épice dont on ne peut pas se passer

A la Plaine des Grègues, à 600 mètres d'altitude, il y a encore quelques familles qui cultivent leur petit lopin de curcuma. On le voit sécher sur les toits des maisons ou encore posé sur une bâche à même le sol. Le curcuma de la Plaine des Grègues est une référence, une valeur sûre, comme le letchis de Bras Canot ou la lentille de Cilaos. Le curcuma, épice réputée « longue vie » depuis plus de 2.000 ans, a été apportée à la Réunion par les engagés indiens. Cultivée depuis plus de 5000 ans dans les pays d'Asie, en Inde, en Thaïlande et en Malaisie, elle porte le doux nom de Tulipe de Siam. Au début, lorsque les vertus de cette plante magique n'étaient pas encore connues, on s'en servait pour teindre les tissus.

Les rizhomes mères sont coupés en lamelle pour le séchage
Les rizhomes mères sont coupés en lamelle pour le séchage

Le curcuma est consommé comme épice pour agrémenter les plats réunionnais, mais également comme condiment, en vinaigre, délicieux dans une salade, le curcuma est devenu sirop et même jus, et la science se penche de plus en plus sur ses qualités médicinales. On dit également que consommer du curcuma a une influence positive sur la quiétude du corps et de l'esprit, la curcumine apporte au corps une sensation de bien-être.

Rizhome prinipal du curcuma : la mère
Rizhome prinipal du curcuma : la mère

Le curcuma contient plus d'une douzaine de composés phénoliques, des composés chimiques aromatiques appelés curcuminoïdes, qui produisent différents effets bénéfiques pour la santé. Il protège les muqueuses gastriques et réduit les ulcères. Certaines études ont révélé que le curcuma peut prévenir le cancer, soulager la douleur de l'arthrite.

Curcuma mode d'emploi

Du rhizome rempli de terre à la poudre d'or dont on sert dans la cuisine, les étapes sont longues, et il faut s'armer de patience pour obtenir un excellent curcuma du pays. C'est toujours au mois d'octobre, au début de l'été réunionnais, que le curcuma est récolté, l'opération est minutieuse et toutes les étapes doivent être respectées, sinon on aura un curcuma de piètre qualité. Lorsqu'ils sont arrachés, les rhizomes sont laissés quelques jours dans le champ pour un premier séchage avant d'être débarrassés de la terre, un travail qui était auparavant confié aux femmes.Ensuite, après lavage, on sépare les « mères » (les rhizomes principaux) des « doigts » (les rhizomes qui ont poussé sur les mères). Tout est lavé une nouvelle fois, et ensuite mis à sécher au soleil. Viennent ensuite les étapes qui feront que ça sera du curcuma de base ou de luxe. Les « mères » sont épluchées et coupées en lamelles avant d'être de nouveau mises à sécher, elles serviront pour la préparation du curcuma de luxe, les autres seront eux-aussi découpés en lamelles mais sans être débarrassés de leurs peaux, ça sera du curcuma de base. 2 autres semaines sont nécessaires pour le séchage puis vient le broyage, le curcuma est réduit en poudre avant d'être conditionné et mis en vente.

Les doigts sont des extensions du rizhome mère
Les doigts sont des extensions du rizhome mère

Ce que vous apportent 100 grammes de curcuma

354 calories, 10 g de lipides, du potassium, du sodium, des lipides, de la vitamine C, du fer, de la vitamine B6, de la vitamine B12, du magnésium, du Calcium.