Joby Bernabé, poète et comédien

28/10/2021

Longtemps diffusé dans le monde insulaire martiniquais, Joby Bernabé est aujourd'hui un poète de premier plan dans le monde créolophone. Il se produit sur scène mariant la musique, la lumière et les textes pour les mettre au service de la poésie.

Félicité. C'est le terme qui convient pour décrire l'émotion qu'on ressent en écoutant Joby Bernabé, incontournable chantre de la poésie créole. Né il y a 75 ans à Saint-Pierre, en Martinique, le poète Joby Bernabé se définit comme un diseur de paroles. Connu comme l'un des plus grands poètes et diseurs de son île, sa renommée voyage aujourd'hui bien au-delà des côtes de sa Martinique. Reconnu comme un inspirateur du slam, ce poète engagé, chantre de l'oralité est un artiste pluridisciplinaire. On le retrouve metteur en scène de théâtre ou encore comédien, mais aussi créateur de bijoux qu'il réalise à partir de cuir, d'os, d'écailles de poisson, ou de coco. Car Joby Bernabé exprime sa créativité au travers de nombreuses formes d'expression artistique.

Fanm, son ode à la femme, est une référence du monde créolophone. L'on peut citer aussi son poème Respé dans lequel il revendique le respect pour son pays. Mais également Hosanna, un hommage tendre à sa mère et à toutes les mères. Inconditionnel d'Aimé Césaire et de Pablo Neruda, Joby Bernabé est un passionné de la langue créole dont il manie les sonorités avec une rare maestria. Dans un style original, Joby Bernabé déclame en Créole et en Français, mêlant le conte et le théâtre. Il s'ouvre aux autres langues en traduisant aussi ses écrits en espagnol et en anglais.

Joby Bernabé c'est aussi une voix reconnaissable entre mille. Une voix grave, puissante et captivante. Celle qu'on entend sur Il était une voix, son CD paru en 2001, et sur l'album Joby30. Sur ce double album paru en 2010 l'on peut apprécier une grande part de ses textes connus mais aussi des inédits enregistrés en musique. Écouter Joby Bernabé c'est vivre d'intenses moments de félicité tout en plongeant dans le regard sans complaisance qu'il porte sur les beautés de la vie comme sur ses maux, prenant souvent l’humain ou la nature comme sujet de prose.

"Le créole a quitté l'ère folklorique et s'est débarrassé de sa connotation révolutionnaire" Joby Bernabé.

C'est dans l'Hexagone, d'abord à Montpellier où il suit des études de Lettres Modernes et d'Espagnol, puis à Nanterre, que dans les années 1960 il se passionne pour l'art dramatique. Il collabore ensuite avec des troupes amateurs et professionnelles, et crée Kimafoutiésa en 1973, une pièce qui porte sur l'émigration et la déculturation. 0n le retrouve ensuite au côté de Darling Légitimus dans Rue Cases Nègre en 1983 et de Line Renaud et d'Anthony Delon dans La Grande Béké en 1998.

Depuis son retour en Martinique en 1975, Joby Bernabé poursuit ses recherches sur l'oralité créole. Il se produit dans des festivals et participe à de nombreux projets artistiques : contes, musique, théâtre.