Exploit historique : la Saint-Pierroise, club de football réunionnais de R1 se qualifie pour les 16ème de finale de la Coupe de France 2020

04/01/2020

Historique, spectaculaire, phénoménal, voici quelques-unes des expressions qui qualifient la victoire de la JSSP, club de 6e division, sur l'équipe professionnelle de ligue 2 des Chamois niortais. 2-1, c'est le score qui a clôturé la rencontre. La Saint-Pierroise est la dernière équipe ultramarine encore en lice dans la Coupe de France.

C'est dans des conditions idéales qu'a débuté le match. Une centaine de supporters réunionnais avaient fait le déplacement depuis La Réunion, mais également de tous les coins de l'Hexagone, pour supporter leur équipe. Et c'est sous un soleil radieux et dans une ambiance de fête que s'est déroulée la rencontre.

Rapidement, les Réunionnais ont su inquiéter leurs adversaires. Les nombreuses actions de Ryan Ponti ont dès le début déstabilisé les Chamois niortais. Et c'est Gérard Hubert qui ouvre le score de la tête à la 59e minute, sur une action bien menée côté gauche.

Quatre minutes plus tard, sur un coup du sort à la 63e minute, un joueur de la JSSP, Mamy Gervais Randrianarisoa, dévie involontairement le ballon et marque contre son camp, offrant l'égalisation aux Chamois.

Tout au long du match, les Réunionnais imposent le rythme. Et c'est finalement l'homme du match, Ryan Ponti, qui sur la gauche du terrain, tout en vitesse et en puissance, perfore les buts de Niort d'une frappe croisée et offre la victoire à la JSSP. La Saint-Pierroise décroche sa qualification et entre dans l'histoire du football réunionnais et dans celle de la Coupe de France.

Galvanisée par ses supporters, l'équipe de la JSSP, club de 6e division, s'impose face aux professionnels de Niort, club de ligue 2, qui s'incline sur son terrain. La JS Saint-Pierroise a été la plus forte et l'a démontré cette après-midi.

La JS Saint-Pierroise devient le deuxième club ultramarin à se qualifier pour les 16e de finale dans l'histoire de  la Coupe de France après Le Gueldar de Guyane en 1989. L'ancien club de Dimitri Payet a su démontrer sa valeur.