Lindigo en tournée dans l’Hexagone avec son album "Kosa néna"

08/10/2021

Fort de 20 ans d'une riche carrière, Lindigo, l'un des chefs de file du "New maloya" revient enflammer les scènes de l'Hexagone au rythme explosif de son maloya "roots". Ils sont prévus dimanche 10 octobre à Paris, et vendredi 15 octobre à Nice

Avec son septième album, "Kosa néna", Lindigo renoue avec un répertoire "roots", à prédominance acoustique, plus rayonnant que jamais. Produit et distribué par Hélico Productions/L'Autre Distribution et enregistré à Paniandy, le fief de Lindigo, l'album est disponible sur toutes les plateformes.

En concert à Bordeaux en juillet 2021.
En concert à Bordeaux en juillet 2021.
Pochette de l'album "Kosa néna"
Pochette de l'album "Kosa néna"

Lindigo est l'un des groupes musicaux les plus populaires de La Réunion et l'un des initiateurs du "New maloya", un maloya contemporain. Mais d'où vient son nom ? L'indigo est l'une des premières cultures à grande échelle que les plantations confiaient à leur main d'œuvre esclave. C'est une plante médicinale rafraîchissante administrée pour recouvrer de l'appétit, qui soulage les douleurs quand ses feuilles sont plongées dans le bain, et lutte contre la gueule de bois avec ses racines macérées dans l'eau. C'est dire si Lindigo est un nom approprié pour un groupe de maloya !

Mais Lindigo c'est aussi énormément d'amour pour son île. La Réunion. Une terre qui s'est forgé son identité et sa culture à partir de celles apportées par ses différentes vagues de peuplement comme les esclaves afro-malgaches, les engagés, travailleurs libres arrivés d'Inde à la fin de l'esclavage. Rites, langue, musique, en se métissant ces cultures ont engendré un maloya traditionnel. Un maloya qui devient chant contestataire qui dénonce la grande pauvreté des ouvriers agricoles. C'est de ce maloya "roots" que Lindigo tire son maloya festif, son "maloya 20 ans", comme ils le nomment. Un maloya qui exalte les "servis kabaré", ces rituels d'hommage aux ancêtres, autant qu'il explose sur scène, comme durant l'année 2019, année des 20 ans du groupe.

Élevé à Paniandy, quartier de Bras-Panon, une commune de l'est de l'île de La Réunion, Olivier Araste grandit entre les campagnes de coupe de canne à sucre rythmées par le chant des ouvriers agricoles qui se donnent ainsi du cœur à l'ouvrage, et les "servis kabaré". Passionné de musique, il décide de marcher dans les pas de son père chef tambour comme ses frères musiciens. Il joue avec plusieurs groupes, puis intègre une troupe de musiques et de danses traditionnelles. Des expériences précieuses qui professionnalisent le jeune homme à la guitare, aux percussions, au chant et même à l'accordéon.

Olivier Araste n'a que 16 ans quand il crée Lindigo en 1999 avec sa complice Lauriane Marceline. Sorti en 2004, leur premier CD, "Misaotra Mama", fait un carton. Et ils confirment en 2006 avec l'album "Zanatany" porté par le titre "La kazanou". Fidèle à sa devise "Quand tu sais d'où tu viens, tu sais où tu vas", le groupe entreprend un périple musical qui mène Lindigo sur les traces des ancêtres de son leader, Olivier Araste. A Madagascar, en 2007, Lindigo collabore avec les Tambours Gasy, un groupe de percussionnistes malgache. En 2009, Olivier Araste rencontre Fixi, l'accordéoniste du groupe Java au festival Sakifo organisé à Saint-Pierre de La Réunion.

Après un petit maloya-musette improvisé c'est un coup de foudre professionnel qui va amener les deux artistes à collaborer deux ans plus tard sur l'album "Maloya Power", composé par Olivier Araste et réalisé par Fixi. Un album qui ose dénaturer le maloya traditionnel avec des sonorités ouest-africaines, afrobeat, samba ou dub pour le propulser au XXIe siècle.

Au fil des expériences d'échange musical, Lindigo ajoute des cordes à son arc. Ils s'essayent à la samba au Brésil, sur scène avec Tony Allen, parrain de l'afrobeat ou le jazzy Guillaume Perret. Les collaborations se multiplient, aboutissant à une série de concerts explosifs, "LiNDiGo CoNNeXioN", qui associent sur scène 14 artistes aussi variés que Fixi, l'accordéoniste fan d'afrobeat, Pongo, la chanteuse de kuduro, Yarol Poupaud, Jori Collignon et Gino Bombrini de Skip&Die, le chanteur de reggae Winston Mc Anuff, Zoufris Maracas, mais aussi l'accordéoniste réunionnais René Lacaille ou Joey Starr.

En parallèle, Olivier Araste participe à de nombreux projets dont les plus emblématiques à l'international sont le groupe Pachibaba avec Fixi et Cyril Atef et la création "Lo Swar" avec le groupe Space Galvacher.

Chef de file du "New maloya", Lindigo reste cependant très proche de ses racines. Fier de son patrimoine culturel, il participe à sa transmission en soutenant la jeune génération de musiciens réunionnais et en intervenant auprès des écoliers.

Lindigo Connexion aux Vieilles charrues,juilllet 2019.
Lindigo Connexion aux Vieilles charrues,juilllet 2019.

Infos pratiques

Concert de Paris
Date : dimanche 10 octobre 2021
Horaire : 17h à 18h30 (1h30)
Tarifs : 15 € et 10 € tarif réduit
Lieu : Théâtre Claude Lévi-Strauss - Musée du quai Branly - Jacques Chirac
Adresse : 37, quai Branly ou 218, rue de l'Université 75007 Paris
Tél. : 01 56 61 71 72
Métro 9 Alma-Marceau - RER C Pont de l'Alma - Bus 42 Tour Eiffel
L'accès au théâtre se fait par le niveau JB du musée (du hall d'entrée emprunter l'escalier ou l'ascenseur)
Réservation sur la billetterie
Concert diffusé en direct puis en différé sur la chaîne YouTube du musée.

Concert de Nice
Date : vendredi 15 octobre 2021
Horaire : 20h30 et 00h00
Durée : 1h30
Tarifs : 22 € en prévente, 14 € adhérent & réduits, 25 € sur place
Lieu : Théâtre Lino Ventura
Adresse : 168 boulevard de l'Ariane, 06300 Nice
Tél. : 04 97 00 10 70
Parkings sécurisés et gratuits - Buvette / snack disponible sur place.
Réservation sur la billetterie