Lindigo flamboyant sur scène devant le public parisien

12/10/2021

Lindigo a mis le feu à la scène du Théâtre Claude-Lévi-Strauss devant un public composé pour la plus grande part de Réunionnais venus d'Île-de-France.

Le concert de Lindigo, c'était 90 minutes de plaisir ! Le public était un peu timide au démarrage, dans la salle du Théâtre Claude Lévi-Strauss remplie à la jauge sanitaire. Mais comme attendu, Lindigo a réchauffé l'atmosphère. Le groupe a fait danser un public composé pour une bonne part de Réunionnais de la région, mais aussi de visiteurs du Musée du Quai Branly-Jacques Chirac et de Franciliens venus spécialement pour le concert. Une fois de plus, Lindigo a fait honneur à sa belle réputation.

Lindigo sur scène, à Paris.
Lindigo sur scène, à Paris.

A 17h précises, faisant retentir le son du kayamb, Lauriane Marceline ouvre le concert. S'installe alors une ambiance intimiste appelant musiciens et public à fusionner au rythme d'une déclaration d'amour : "Mi aime a ou bon pé" signifiant "je t'aime beaucoup" en créole réunionnais.

Ô surprise ! Sur scène, un géant se promène entre les musiciens et un combattant de "moring" - danse et art martial réunionnais - rejoint la scène en traversant l'assistance. Décidément ! Quel avant-gardiste cet Olivier Araste ! Le leader du groupe s'est fait fort de transformer la prestation de Lindigo en spectacle en y ajoutant l'expression d'autres arts traditionnels, comme le moring.

Lire plus Lindigo en tournée dans l'Hexagone avec son album "Kosa néna"

La salle se réchauffe dès le premier morceau, quand Olivier Araste lance son "Maloya pli o" - signifiant "Maloya plus haut.". Dans les mains de Mickaël Pausé, qui réveille le public en les invitant à chanter avec lui, la puissance incantatoire du roulèr donne le ton. Et c'est la libération de l'énergie telle celle du danseur Jimmy Itema descendu de scène pour faire danser le public. L'espace s'y prête peu, mais les spectateurs du premier rang se lèvent tour à tour à l'invitation du danseur de Lindigo. Tout au long du concert le public tape des mains en rythme et danse sur les sièges. Certains se lèvent pour rejoindre une piste de danse improvisée dans un petit espace au pied de la scène devant le premier rang. Impossible de résister à l'appel de Lindigo à "rentrer dans le rond" - expression créole signifiant "se lever pour rejoindre la piste de danse" !

Lauriane Marceline, Lindigo.
Lauriane Marceline, Lindigo.

Moment fort du spectacle, Olivier Araste et Lauriane Marceline, son "gâté", comme il dit, petit mot tendre pour dire "chérie" en créole réunionnais, emportés par l'ambiance, exécutent un petit séga réunionnais pour le plaisir du public. "Mademoiselle, kokolokinson ?" lance-t-il à Lauriane pour l'inviter à danser. Cette dernière accepte son invitation en répondant "Saute dans mon bras mon p'tit pigeon !". C'est ainsi que dans les années 1960, dans les "bals la poussière", le danseur réunionnais invitait sa cavalière. Lindigo nous a fait voyager dans le passé réunionnais avec un maloya bien traditionnel, bien "roots", bien de chez lui, bien de son île qu'il aime tant.

Le prochain rendez-vous du groupe Lindigo avec le public aura lieu à Nice le vendredi 15 octobre,

Après la diffusion en direct sur YouTube de ce grand moment de plaisir, le Musée du Quai Branly-Jacques Chirac le partage également avec vous en vous offrant de le vivre en différé. Vibrez avec Lindigo sur la chaîne YouTube du musée !

Infos pratiques

Concert de Nice
Date : vendredi 15 octobre 2021
Horaire : 20h30 et 00h00
Durée : 1h30
Tarifs : 22 € en prévente, 14 € adhérent & réduits, 25 € sur place
Lieu : Théâtre Lino Ventura
Adresse : 168 boulevard de l'Ariane, 06300 Nice
Tél. : 04 97 00 10 70
Parkings sécurisés et gratuits
Buvette / snack disponible sur place.
Réservation sur la billetterie