Marcel Ravin et Louis-Philippe Vigilant deux chefs sous les étoiles

28/02/2020

Ils sont deux chefs étoilés depuis quelques années maintenant. Marcel Ravin et Louis-Phillippe Vigilant, les deux chefs martiniquais ont conservé lundi soir leur étoile au Guide Michelin.

Depuis 2004, le chef martiniquais Marcel Ravin officie à la tête des restaurants Monte Carlo Bay et Blue Bay. Lundi soir, son restaurant a conservé pour la 6e année consécutive son étoile au Guide Michelin. Sur les réseaux, sociaux, le chef a tenu à témoigné son bonheur : "Nous sommes heureux de commencer 2020 en gardant la confiance du Guide Michelin. Nous continuerons toujours et sans cesse à cuisiner pour vous et donner chaque jour, chaque instant le meilleur de nous mêmes en toute sincérité."

De son côté, le chef Louis-Philippe Vigilant a été le premier et le plus jeune chef antillais étoilé. C'est une cuisine évolutive au fil des saisons avec une sélection de produits de terroir bourguignon qu'il propose à sa clientèle. Au Relais Bernard Loiseau, il en a retenu le principe des goûts francs et des sauces savoureuses. Il aime à le dire et à répéter qu'"il est un homme simple qui aime les choses simples." Et c'est avec sa compagne la cheffe-patissière Lucile Darosey qu'il règne sur les cuisines de son restaurant.


Des parcours exemplaires

À 17 ans, son CAP Cuisine en poche, Marcel Ravin quitte sa Martinique natale et débute sa carrière en Alsace, au Château d'Isenbourg à Rouffach. C'est là qu'il se rend compte qu'il doit tout réapprendre, Marcel ne connaît pas la plupart des produits que l'on utilise dans la cuisine hexagonale ! Il a d'ailleurs déclaré dans une interview : "J'ai fait mon CAP en Martinique. Je ne connaissais pas la moitié des produits couramment utilisés dans la métropole. Quand le chef m'a demandé de lui rapporter un artichaut, je ne savais pas à quoi cela ressemblait. Maintenant l'artichaut n'a plus aucun secret pour moi."

Depuis, il a fait du chemin. A 50 ans, Marcel Ravin est aujourd'hui considéré comme l'un des chefs les plus doués de sa génération. "On ne peut pas être un bon cuisinier si on ne fait pas dans l'assiette ce qu'on a dans le cœur. Ma cuisine est métisse, certes, mais j'aime à penser qu'elle est universelle. Aussi, je suis un cuisinier de l'instant". Avec une étoile au Guide Michelin et son style culinaire novateur, le chef Marcel Ravin dirige depuis 2005, les cuisines du prestigieux Monte Carlo Bay Hôtel de Monaco. Il a aussi ouvert un restaurant gastronomique à Fort-de-France, La table de Marcel, où il forme la future relève.

Lui aussi conserve son étoile, le chef Louis-Philippe Vigilant, également originaire de la Martinique et à la tête du restaurant Loiseau des Ducs à Dijon, conserve sa première étoile décrochée depuis 2014. Une étoile qu'il a décrochée seulement sept mois après la prise en main de son premier poste de chef. "Notre objectif n'était pas de courir derrière l'étoile absolument. On peut dire que les choses se sont faites naturellement." Cette reconnaissance, Louis-Philippe Vigilant la considère comme la récompense la plus importante de sa carrière. "Je fais partie des rares chefs de couleur à avoir décroché une étoile dans ce fameux guide."

Peu commune, cette situation suscite parfois quelques réactions cocasses, "lorsque je viens voir les clients en salle et que je leur dit que je suis le chef, ils sont souvent surpris lorsqu'ils ne sont pas allés jeter un coup d'œil sur notre site Internet. Mon style de cuisine ne correspond pas à mes origines."

Celui qui avait entamé des études littéraires a bien fait de changer de voie pour s'épanouir pleinement dans la cuisine.