Transition énergétique : la Nouvelle- Calédonie est bien partie pour être le premier territoire français à basculer entièrement à l'énergie renouvelable

28/01/2020

Inaugurée le 27 novembre 2019 à Boulouparis, dans la Province Sud à 75 kilomètres de Nouméa, cette centrale fournira de l'électricité à 6 800 foyers calédoniens. La Nouvelle-Calédonie espère parvenir, d'ici 2030, à rééquilibrer entièrement sa balance énergétique grâce aux énergies renouvelables.

La Nouvelle-Calédonie veut réduire sa dépendance aux énergies fossiles. C'est pourquoi, depuis 2016, elle s'est engagée dans une dynamique de transition vers une trajectoire énergétique bas carbone. L'électricité y est encore utilisée à 80 %. Elle est d'origine thermique, fioul ou gaz. L'hydraulique, l'éolien, le solaire et la biomasse ne représentent, à l'heure actuelle, que 13 % des capacités de production installées.

Une première étape a donc été franchie le 27 novembre dernier avec l'inauguration, à Boulouparis, dans la  Province Sud, de la plus grande centrale photovoltaïque avec stockage de France. Élaboré par le fournisseur d'électricité Quadran Pacific, la centrale solaire Helio Boulouparis 2 devrait permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre d'environ 22 160 tonnes de dioxyde de carbone par an, et profiter à plus de 21 000 Calédoniens. "L'équipe de Quadran Pacific avec ses partenaires calédoniens est résolument engagée dans la poursuite du développement des énergies renouvelables. La transition énergétique calédonienne s'accélère et nous continuerons à l'accompagner." avait déclaré Stefan Sontheimer, directeur de Quadran Pacific, après la sélection de son entreprise par le Gouvernement calédonien en 2018.

Le parc, dont la première tranche est entrée en service en 2017, est situé sur la commune de Boulouparis, à 75 kilomètres au nord de Nouméa. La seconde tranche, Helio 2, porte la capacité totale de l'installation à 30 megawatts, avec 58.000 panneaux solaires.

En Nouvelle-Calédonie, les enjeux de cette transition énergétique sont multiples. L'importation des produits pétroliers impacte directement l'économie du territoire, et en cas d'augmentation des matières premières, produits pétroliers et charbon, le pouvoir d'achat des ménages s'en trouve fortement diminué.

Helio Boulouparis 2 héberge une centaine de moutons. Leur présence permet à la centrale de bénéficier d'un entretien naturel régulier évitant au dispositif la gêne d'une végétation trop envahissante.

Reste à voir le plan environnemental. La préservation de la biodiversité terrestre et marine et la lutte contre le changement climatique impose le basculement vers un mix énergétique plus faible en émission de gaz à effet de serre.

Avec ce parc solaire, il est prévu d'assurer d'ici 2030 la totalité de la consommation publique en énergie renouvelable contre seulement 12% aujourd'hui. Construit sur 35 hectares, ce parc, le plus grand parc solaire avec stockage de France, est connecté au réseau public. Il s'inscrit dans la stratégie des autorités locales de promouvoir le solaire. La Nouvelle-Calédonie est bien partie pour être le premier territoire français à passer totalement à l'énergie renouvelable.


Poids lourd du secteur de l'électricité renouvelable calédonien, Quadran Pacific est présent sur l'éolien, le photovoltaïque, l'hydroélectricité et le biogaz. Précurseur dans la transition énergétique grâce à ses moyens de production qu'il combine à sa forte implantation locale, la société concoure à l'augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique.

Depuis octobre 2017, Quadran Pacific fait partie du groupe Direct Énergie, numéro un français dans la fourniture d'énergie alternative, lui-même racheté par le groupe Total en septembre 2018.

Illustrations : Pixabay et Quadran